Le 4 mars 2015
Atelier CER : les modifications apportées à l’EPTC 2
 
Le 11 mars 2015
Rendez-vous pour les membres des centres de recherche, de transfert, d’expertise, d’innovation...
 
Le 17 mars 2015
ECAT et RI : deux types de subventions de recherches du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté
 
Le 27 mai 2015
La recherche collégiale et son milieu : enracinement, déploiement et interdépendance
 
 
 
Activités passées > >
Inscription
courriel : arc@cvm.qc.ca
téléphone : (514) 843-8491
Grille de tarification des activités
 
Membres
Non-membres
 
Demi-journée
30 $
40 $
 
Journée entière
(incluant le lunch)
70 $
85 $
 
Personnel de l'établissement hôte
Gratuit
Gratuit
 
     
Les frais d’adhésion à l'ARC s’élèvent à 35 $ et sont valables pour une année complète à compter de la date de réception de la demande. L’adhésion donne droit à un laissez-passer pour une activité de tout au plus une demi-journée.

 
Atelier CER : les modifications apportées à l’EPTC 2
 

En réponse à une demandeformulée par ses membres, l’ARC tient une nouvelle séance de l’Atelier CER (comité d’éthique de la recherche), cette fois à l’intention de toute personne que concernent les modifications apportées récemment par le Groupe consultatif interagences à l’Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC 2). Misant sur le dialogue et le partage d’expérience, l’Atelier CER est offert dans une perspective de perfectionnement. L’activité présente un intérêt particulier pour les membres des CER et du personnel qui en coordonnent les activités, d’une part, et pour les chercheuses et chercheurs qui mènent des projets impliquant des êtres humains, d’autre part. Les cégeps, collèges privés, écoles gouvernementales et regroupements de recherche ou de transfert, y compris les centres collégiaux de transfert de technologie, sont invités à promouvoir l’évènement auprès de ces personnes.

Pour s’assurer qu’on aborde dans l’Atelier CER des sujets pertinents pour les participantes et participants, ce sont eux qui suggèrent ou choisissent les thèmes de chaque séance. La discussion de la première séance, tenue en novembre 2013, a porté sur le recrutement et la formation des membres de CER. Celle de la deuxième, tenue en avril 2014, sur les conflits de rôles ou d’intérêts. Dans ces deux cas, l’activité a été réservée aux membres de CER ainsi qu’à celles et à ceux qui en coordonnent les activités. Pour la troisième, la suggestion de se pencher sur les modifications à l’EPTC 2 est venue de membres de l’ARC qui effectuent de la recherche et qui siègent au sein de CER. Étant donné l’intérêt et la portée du thème retenu, cette séance est ouverte à toutes et à tous.

 
Personne-ressource   - Susan Zimmerman, Directrice exécutive, Secrétariat sur la conduite responsable de la recherche, Ottawa
 
Lieu, date et heure Par Internet, le 4 mars 2015, de 09 h 30 à 11 h 30
 
Nombre minimal / maximal de participantes ou participants : 5 / s.o.
 
 
          

 
Rendez-vous pour les membres des centres de recherche, de transfert, d’expertise, d’innovation...
 

Au cours des dernières années, plusieurs centres de recherche, de transfert, d’expertise ou d’innovation, affiliés à des cégeps ou à des collèges privés, ont vu le jour au sein du réseau collégial québécois. Si quelques-uns d’entre eux ont été reconnus comme centres collégiaux de transfert de technologie, y compris dans le domaine des pratiques sociales novatrices, plusieurs ne jouissent pas de ce statut. En réponse à une demande formulée par des membres qui travaillent au sein de ces derniers, l’ARC les invite à se réunir par Internet pour échanger sur leurs préoccupations. L’activité vise à susciter la discussion et la réflexion, d’une part, et à favoriser le réseautage, d’autre part. Chacune des séances porte sur des sujets privilégiés par les personnes qui y sont inscrites. Les personnes qui participeront à la rencontre seront invitées, dès leur inscription, à indiquer leurs préférences parmi un choix offert, voire à suggérer elles-mêmes des objets de discussion. De manière à privilégier une discussion libre, il ne sera pas possible de visionner la séance en différé, après sa tenue.

 
Lieu, date et heure Par Internet, le 11 mars 2015, de 09 h 30 à 11 h 30
 
Nombre minimal / maximal de participantes ou participants : 5 / s.o.
 
 
          

 
ECAT et RI : deux types de subventions de recherches du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté
 

En collaboration avec les Instituts de recherche en santé (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada promeut, dans le cadre de son Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC), les subventions d’établissement de centres d’accès à la technologie (ECAT) et les subventions de renforcement de l’innovation (RI). Quels domaines de recherche sont soutenus par ces subventions et quels organismes sont admissibles? Quels sont les objectifs, les conditions d’admissibilité et les règles de chacun de ces types de subventions? Quels sont, d’un côté, les points qui causent problème dans les demandes de subvention relatives au programme ICC et, de l’autre, les qualités d’une demande bien préparée? Voilà quelques-uns des sujets qui figurent à l’ordre du jour de l’activité proposée par l’ARC à l’intention des établissements d’enseignement collégial, publics comme privés, de même que des centres collégiaux de transfert de technologie et des regroupements de recherche ou de transfert. De manière à rendre cette activité d’information accessible au plus grand nombre, seule une séance en ligne, par Internet, est offerte. Les échanges avec les personnes-ressources pourront avoir lieu autant en français qu’en anglais. Si l’on ne peut assister à la séance du 17 mars 2015, il sera possible de la visionner en mode asynchrone, et ce, jusqu’à six mois après sa tenue.

 
Contenu
  • Brève présentation des conseils de recherche du Canada et du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté.

  • Présentation de chaque type de subventions (les subventions d’établissement de centres d’accès à la technologie et les subventions de renforcement de l’innovation) :

  • - objectifs;
    - montant des subventions;
    - date limite pour la soumission des demandes;
    - processus d’évaluation des demandes.
  • Points clés à garder en tête en rédigeant la demande.

  • Pièges les plus communs.

 
Personnes-ressources   - Marie Thibault, Gestionnaire de programmes, Collèges, commercialisation et planification de portefeuille, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Ottawa
- Patrick St-Pierre, Administrateur de programmes, Collèges, commercialisation et planification de portefeuille, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Ottawa
 
Lieu, date et heure Par Internet, le 17 mars 2015, de 13 h 30 à 15 h 30
 
Nombre minimal / maximal de participantes ou participants : 5 / s.o.
 
 
          

Subventions d’établissement de centres d’accès à la technologie (ECAT) [170kb]
 
Subventions de renforcement de l’innovation (RI) [219kb]
 
Technology Access Centres (TAC) Grants [171kb]
 
Innovation Enhancement (IE) Grants [209kb]
 


 
La recherche collégiale et son milieu : enracinement, déploiement et interdépendance
 

Bien que les activités de recherche scientifique prennent racine dans une tradition disciplinaire, elles sont également ancrées à l’intérieur d’un domaine, ou même, d’un secteur; de plus, elles sont menées dans un contexte qui nécessite de prendre en compte la culture institutionnelle tout en s’inscrivant à l’échelle locale, nationale, voire internationale. Pour nourrir la réflexion à cet égard, plusieurs questions seront discutées lors du colloque. Ainsi, étant donné l’état des lieux de la recherche collégiale, comment faire coexister ou renforcer les aspects qui la façonnent? Comment la recherche subventionnée peut-elle contribuer au développement de la recherche institutionnelle? De même, comment les résultats de la recherche et de l’innovation peuvent-ils influer sur l’enseignement? Par ailleurs, comment le développement de la recherche dépend-il de celui de l’établissement collégial où elle est menée? Ces questions seront abordées notamment du point de vue d’acteurs en provenance de plusieurs établissements ou regroupements. De très nombreux exemples portant sur les pratiques, présentant des plans de développement de la recherche ou illustrant l’interdépendance entre les types de recherche seront fournis. Enfin, de manière à saluer la contribution spécifique des quatre établissements d’enseignement collégial de la région du Bas-Saint-Laurent, hôtesse du 83e Congrès de l’Acfas, leurs réalisations et leurs visées seront particulièrement mises en valeur. Cette dimension sera étendue pour englober aussi l’apport du cégep de la Gaspésie et des Îles, compte tenu de la carte des établissements d’enseignement supérieur au Québec. Bref, où, quand, comment et pourquoi intervenir de façon que les aspects interférant dans l’enracinement et le déploiement de la recherche se nourrissent les uns les autres, forgent ou renforcent des réseaux et traduisent significativement toute la richesse de la collégialité?

L’ARC convie les personnes intéressées à échanger, le temps de la présente activité, sur le sujet de l’enracinement, du déploiement et de l’interdépendance de la recherche collégiale avec son milieu, dans le cadre du 83e Congrès de l’Acfas.

 
Lieu, date et heure Université du Québec à Rimouski, le 27 mai 2015
 
          

Appel de propositions de communications affichées [273kb]
 
Call for poster proposals [77kb]