Édition 2017

Premier prix : Laurence Demers, du cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, pour Développement d’un contenant à ciment biodégradable dans le sol. Vivianne Sallustio, designer industrielle et chargée de projet chez INÉDI, était responsable du projet.

Deuxième prix : Béatrice Capolla et Todor Minchev, du cégep de Saint-Laurent, pour Étude de la capacité d’hyperaccumulation de cadmium en sol contaminé de Brassica juncea et de Helianthus annuus en comparaison avec Thlaspi caerulescens. Dominique Dufault, enseignant de biologie, Lyne Duhaime et Marie-Josée Gauvin, enseignantes de biologie, étaient responsables du projet.

Troisième prix : Ariane Beaulieu, du cégep Limoilou, pour Le fléau de l’automutilation chez les adolescentes et les adolescents. Josée Blanchette, enseignante d’anthropologie, était responsable du projet.

Mentions étudiante-chercheuse étoile et étudiants-chercheurs étoiles
Grâce à une généreuse contribution des Fonds de recherche du Québec, l’ARC bonifie pour la première fois ses Prix étudiants en offrant aussi une mention étudiante-chercheuse étoile ou étudiant-chercheur étoile dans chacun des trois secteurs de recherche, soit société et culture, santé, et nature et technologies.

Pour soumettre leur candidature pour une mention les étudiantes et étudiants devait obligatoirement inclure, en plus d’une présentation de leur projet de recherche, une lettre (maximum de deux pages) exposant leur intérêt pour la recherche, leurs aptitudes pour ce type d’activité ainsi que leurs intentions quant à la poursuite de leurs études.

Mention Nature et technologies : Philip Bell-Doyon a étudié en technologie forestière au cégep de Sainte-Foy.

Mention Santé : Dany Dion a étudié en sciences de la nature au cégep André-Laurendeau.

Mention Société et culture : Ariane Beaulieu a étudié en sciences humaines au cégep Limoilou.

 
Édition 2016

Premier prix : Marc-Antoine Ferland et Marc-Antoine Fortier, du cégep de Sainte-Foy, pour AndroSSL: Développement d’une plateforme automatisée pour la validation des connexions sécurisées des applications Android. François Gagnon, enseignant d’informatique, était responsable du projet.

Deuxième prix : Julien Labrie et Carol Anne Rochefort, du cégep de Saint-Laurent, pour Impact des microplastiques retrouvés dans le fleuve Saint-Laurent sur Daphnia magna en laboratoire. Dominique Dufault, enseignant, Lyne Duhaime et Marie-Josée Gauvin, enseignantes de biologie, étaient responsables du projet.

Troisième prix : Andréane Lamontagne, Stéphanie Myriam Rochon et Nadia Tremblay, du cégep régional de Lanaudière à Joliette, pour Caractérisation et valorisation horticole de la poudre de résidus organiques déshydratés. Samira Chbouki, enseignante d’horticulture, était responsable du projet.

 
Édition 2015

Premier prix : Carol-Anne Villeneuve, du cégep de Saint-Laurent, pour Étude de l’impact de la présence humaine sur la dynamique de la population du raton laveur comme vecteur potentiel de la baylisascariose. Dominique Dufault et Lyne Duhaime, enseignant et enseignante de biologie, étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Geneviève Boudreau, Audrey Bourgeois et Pascale Cyr, du cégep de la Gaspésie et des Îles, pour L’accrétion minérale : un moyen électrique de sauver les huîtres de l’acidification des océans. Lisandre S. Gilmore, enseignante de biologie, était responsable du projet.

Troisième prix : Émilie Forget-Klein, Julie Piotte et Émile Richer, du cégep Gérald-Godin, pour La main prédominante des Alouatta palliata lors de la réalisation de leurs activités quotidiennes telles que la nutrition, le déplacement, l’agrippement, le grattage, le jeu et le toilettage. Anne-Marie Dussault, enseignante de biologie, était responsable du projet.

 
Édition 2014

Premier prix : Marie-Claude Delarosbil, du cégep de Saint-Laurent, pour Étude comparative de l’efficacité d’absorption des sels de déglaçage des eaux de ruissellement routières par Typha latifolia et Spartina pectinata en marais filtrant. Dominique Dufault et Lyne Duhaime, enseignant et enseignante de biologie au cégep de Saint-Laurent étaient responsables du projet.

Deuxième prix : William Gagné-Monfette, du cégep de Thetford, pour Amélioration des propriétés thermomécaniques de l’acide polylactique (PLA) pour des applications à hautes températures. Keven Pepin, chargé de projet au Centre de technologie minérale et de plasturgie, rattaché au même cégep, était responsable du projet.

Troisième prix : Tamara Bahsoun, Élodie Mailhot et Catherine Mondor, du cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, pour Étude de satisfaction de la clientèle pour l’entreprise d’économie sociale Buffet Accès Emploi. Isabelle Deslauriers, enseignante en Techniques de comptabilité et de gestion au cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, était responsable du projet.

 
Édition 2013

Premier prix : Virginie Lemieux-Labonté et Mélanie Normandeau Bonneau, du Cégep de Saint-Laurent, pour Impact de la fatigue sensorielle sur la détection de phéromone naturelle par les carpocapses de la pomme mâles, Cydia pomonella. Dominique Dufault, enseignant de biologie, et Lyne Duhaime, enseignante de biologie, tous deux au cégep de Saint-Laurent,étaient responsables du projet.

Deuxième prix ex aequo : Antoine Lefrançois et Antoine Marceau, du Collège François-Xavier-Garneau, pour Le gluten de blé : source naturelle de glutamate monosodique, un exhausteur de saveur. Jocelyne Pagé, enseignante de chimie, était responsable du projet.

Geneviève Rivard, du Cégep de Victoriaville, pour Enjeux quotidiens des personnes schizophrènes désinstitutionnalisées de la région des Bois-Francs : le point de vue d’intervenants spécialisés. Jean-François Lévesque, enseignant de psychologie, était responsable du projet.

Troisième prix : Marc-Olivier Béliveau, Virginie Bertrand-Lehouillier, Jessica Carrier et Joannie Tremblay, du Cégep de Sherbrooke, pour Optimisation de la culture de microalgues pour la production de biodiésel. Michel Larrivée, enseignant de techniques de laboratoire : biotechnologies, était responsable du projet.

 
Édition 2012

Premier prix : Marie-Claude McDuff et Stéphanie Thériault, du cégep de Saint-Laurent, pour Étude d’impact du broutage excessif de la végétation du parc national
des Îles-de-Boucherville par les cerfs de Virginie
. Dominique Dufault, enseignant de biologie, et Lyne Duhaime, enseignante de biologie, tous deux au cégep de Saint-Laurent,étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Simon Chaussé et Kevin Kaiser, du cégep de Saint-Laurent, pour Bacillus licheniformis: la solution miracle au problème des cyanobactéries? Dominique Dufault, enseignant de biologie, et Lyne Duhaime, enseignante de biologie, tous deux au cégep de Saint-Laurent, étaient responsables du projet.

Troisième prix : Mélisande Masson, du collège John Abbott, pour son projet intitulé Les femmes à la guerre : une participation multiforme. Vicki Beaupré-Odorico, enseignante au collège John Abbott, était responsable du projet.

 
Édition 2011

Premier prix : Alexandre Fouillet et Ariane Paquin, du Cégep de Saint-Laurent, pour Détermination de la faisabilité de la biométhanisation au cégep de Saint-Laurent et étude de l’impact du changement de substrat sur la proportion moyenne de méthane produit. Marie-Josée Gauvin et Lyne Duhaime, enseignantes de biologie, et Dominique Dufault, enseignant de biologie, tous au Cégep de Saint-Laurent, étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Daniel Auger et Maxime Gauthier, du Cégep de Saint-Laurent, pour Détermination de la dose létale minimale de Roundup Concentrate (360 g/L) sur la Renouée japonaise (Fallopia japonica) et étude de la toxicocinétique du produit post-traitement. Marie-Josée Gauvin et Lyne Duhaime, enseignantes de biologie, et Dominique Dufault, enseignant de biologie, tous au Cégep de Saint-Laurent, étaient responsables du projet.

Troisème prix : Florence Bélanger et Fanny Gagné, du Cégep de Saint-Laurent, pour Effets des huiles essentielles de Thymus vulgaris et d’Origanum vulgare ainsi que leur principal composé actif (thymol et carvacrol) sur Staphyloccocus aureus et Escherichia coli. Marie-Josée Gauvin et Lyne Duhaime, enseignantes de biologie, et Dominique Dufault, enseignant de biologie, tous au Cégep de Saint-Laurent, étaient responsables du projet.

 
Édition 2010

Premier prix : Jonathan Pouliot-Grenier, du Cégep de Trois-Rivières, pour Caractérisation d’un insert d’acier. Franco Chiesa, directeur scientifique du Centre de métallurgie du Québec, était responsable du projet.

Deuxième prix : Don-Jean Léandri-Breton et Fanny Senez-Gagnon, du Cégep de Saint-Laurent, pour Caractérisation de l’habitat de la Paruline à ailes dorées (Vermivora chrysoptera) en Montérégie. Marie-Josée Gauvin et Barbara Augustin, enseignantes de biologie, et Dominique Dufault, enseignant de biologie, tous au Cégep de Saint-Laurent, étaient responsables du projet.

Troisième prix : Audrey Mayrand et Ingrid Murphy, du Collège Jean-de-Brébeuf et de l’École de musique Vincent-d’Indy, pour Plurilinguisme et attention partagée. Mathieu Gattuso, enseignant de psychologie au Collège Jean-de-Brébeuf, était responsable du projet.

 
Édition 2009

Premier prix : Pierre-Olivier Benoit et François-Michel Ouellet, du Cégep de Saint-Laurent, pour Étude de la filtration hydroponique de déchets métaboliques d’un élevage de perchaudes par des végétaux d’intérêt pour la consommation. Marie-Josée Gauvin, enseignante de biologie, et Jean Langevin, enseignant de biologie, étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Josiane Cossette, Stéphanie Fortin, Marielle Gagné, Vanessa Moreau et Lysanne Morin, du Cégep de Chicoutimi, pour Contrôle du brunissement de la pomme de terre. François-Olivier Marquis-Duval, agent de recherche au Centre d’aide régional sur les aliments du Saguenay-Lac-Saint-Jean-Côte-Nord, était responsable du projet.

Troisième prix : Évelyne Brown Dussault et Samuel Comeau, du Cégep de Sherbrooke, pour Contrôle optimal de la vitesse d’une voiture en situation de trafic dense : un modèle basé sur un régulateur PID. Nicolas Pfister, enseignant de mathématique, était responsable du projet.

 
Édition 2008

Premier prix : Oualid Badri et Charles Breau, du Collège Laflèche, pour La pomme : gardienne de la mémoire. Sylvie Aubé, technicienne de laboratoire de chimie, était responsable du projet.

Deuxième prix ex aequo : Caroline Baillargeon, Ariane Dumas et Laurence Paquette, du Cégep de Saint-Laurent, pour Étude de la biodiversité des cuvettes marines de Port-au-Saumon selon leur position verticale dans le littoral. Marie-Josée Gauvin, enseignante de biologie, et Jean Langevin, enseignant de biologie, étaient responsables du projet.

Jean-Sébastien Lord, du Petit Séminaire de Québec - campus de l’Outaouais, pour Étude comportementale de l’Apteronotus leptorhynchus en fonction de la complexité de son environnement. Catherine Verreault, professeure de biologie, était responsable du projet.

Troisième prix : Israël Gélinas et Vincent Lafleur, du Collège Laflèche, pour Les bactéries tombent pile!. Sylvie Aubé, technicienne de laboratoire de chimie, était responsable du projet.

 
Édition 2007

Premier prix : Han Han Li, du Collège international des Marcellines, pour La coloration de la soie par l’alimentation des vers : est-ce possible? Guillermo Pieli, enseignant de chimie, et Sylvie Siebert, directrice adjointe des études et enseignante de biologie, étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Simon Gosselin et Raphaël Lavoie-Brand, du Cégep de Sherbrooke, pour Les écolos, héritiers du communisme? Louise Couture, enseignante d’histoire et de géographie, était responsable du projet.

Troisième prix : Marie-Ève Allaire, Christine Lutfy, Élie Rondeau et Marie-Christine Trottier, du Cégep de Saint-Laurent, pour Le coming out des jeunes homosexuels. Louise Lapierre, enseignante d’anthropologie, était responsable du projet.

 
Édition 2006

Premier prix : Léna Durocher-Granger, du Cégep de Saint-Laurent, pour La coupe à blanc d’une forêt de Thuya occidentalis, du point de vue entomologique, est-ce pour le meilleur ou pour le pire? Marie-Josée Gauvin, enseignante de biologie, était responsable du projet.

Deuxième prix : Mélissande Boudreault, du Collège de Rosemont, pour Modifications sexuelles chez la moule Elliptio complanata causées par les contaminants du fleuve Saint-Laurent. Réjean Hays, enseignant de biologie, était responsable du projet.

Troisième prix : Geoffrey Barden, Morgan Brahic et Audrey Marinoza, du Collège François-Xavier-Garneau, pour Synthèse organique de la benzocaïne et vérification de ses propriétés analgésique et filtrante des rayons UV sur un modèle végétal : Dionaea muscipula. Jocelyne Pagé, enseignante de chimie, était responsable du projet.

 
Édition 2005

Premier prix : Audrey Lévesque, du Cégep de Rosemont, pour Libération de l’acétaminophène dans le système digestif. Yanick Pelletier, enseignant de chimie, était responsable du projet.

Deuxième prix ex aequo : Annick Orvoine Serra Pina, du Collège international des Marcellines, pour La canneberge : une alternative aux antibiotiques? Guillermo Pieli, enseignant de chimie, et Sylvie Siebert, enseignante de biologie, étaient responsables du projet.

Amélie Michaud, Éliane Campbell Richer, Jean-Martin Veilleux et Amina Hasni, du Collège François-Xavier-Garneau, pour Extraction et vérification des propriétés antiseptiques des huilles essentielles de sapin, de cèdre et d’origan. Jocelyne Pagé, enseignante de chimie, était responsable du projet.

 
Édition 2004

Premier prix : Geneviève DuPont-Thibodeau, du collège international des Marcellines, pour Efficacité des crèmes solaires. Sylvie Siebert, enseignante de biologie et Guillermo Pieli, enseignant de chimie étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Martin Ducharme, Mathieu Houle et Carina Poulin, du Collège de Sherbrooke, pour Développement d’un algorithme itératif de modélisation numérique de l’épaisseur optique des aérosols. Nicolas Pfister, enseignant de mathématique, était responsable du projet.

Troisième prix ex æquo : Isabelle Giguère, Joey Lambert-Kirouac et Andréane Richard-Denis, du Cégep Ahuntsic, pour Recherche de développement en ExAO sur l’activité cardiaque. Alice Marcotte, enseignante de biologie, était responsable du projet.

Jean-Philippe Fournier, Stéphanie Houde et Ariane Royer, du Cégep de Sainte-Foy, pour Les effets du crime organisé russe en Russie. Doris Bertrand, enseignante de civilisations anciennes, d’économique et de géographie, était responsable du projet.

 
Édition 2003

Premier prix : Alexandre Leroux, du Collège de Rosemont, pour Étude des mécanismes de l’enzyme ß-lactamase impliqués dans la résistance aux médicaments. Yanick Pelletier, enseignant de chimie, était responsable du projet.

Deuxième prix : Sarah Audet, Karine Du Sault, Yannick Laurin et Marie-Pierre Raymond, du Collège Lionel-Groulx, pour Optimisation de la dénitrification en eau salée. Marie-Paule Otte, enseignante de biologie, était responsable du projet.

 
Édition 2002
Responsable : Lynn Lapostolle, enseignante de français au Cégep du Vieux Montréal

Premier prix : Prunelle Bergeron et Hugo Camato, du Collège Ahuntsic, pour Étude comparative de la qualité d’eaux naturelles de la région de Montréal. Alice Marcotte, enseignante de biologie, était responsable du projet.

Deuxième prix : Audrey Boucher-Genesse, Julie Lamalice et Jean-Philippe Simard, du Collège de Sherbrooke, pour Un regard vectoriel sur le grincement de dents. Marie-Jane Haguel, enseignante de mathématique, était responsable du projet.

Troisième prix : Philippe Beauchamp, du Collège de Bois-de-Boulogne, pour La motricité sur deux pattes. Pierre Charbonneau, coordonnateur du programme des Sciences de la nature, était responsable du projet.

 
Édition 2001
Responsable : Lynn Lapostolle, enseignante de français au Cégep du Vieux Montréal

Premier prix : Rébecca Laurin, du Petit Séminaire de Québec– campus de l’Outaouais, pour Les motivations du premier ministre québécois Duplessis dans sa lutte contre le communisme. Lucie Larochelle, enseignante d’histoire, était responsable du projet.

Deuxième prix : Stéphanie Odierna et Julie Ranger, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour La désinformation ou la non-objectivité des journaux Le Devoir et L’Action catholique lors de l’acquisition du droit de vote des femmes au Québec. Paulo Picard, enseignant de sciences politiques, était responsable du projet.

Troisième prix : Guillaume Théroux Rancourt et Pierre-Luc Côté, du Cégep de Sainte-Foy, pour Le lait. Jeannine Lafontaine, enseignante de chimie, était responsable du projet.

 
Édition 2000
Responsable : Lynn Lapostolle, enseignante de français au Cégep du Vieux Montréal

Premier prix : Diane Bernard et Moutih Raféi, du Collège Ahuntsic, pour Étude de l’influence de la température sur la catalase à l’aide de l’expérimentation assistée par ordinateur. Alice Marcotte, enseignante de biologie, et Gilles Sabourin, technicien en travaux pratiques, étaient responsables du projet.

Deuxième prix : Benoit Jolicoeur, du Collège de Rosemont, pour Préparation et étude de la décomposition d’un complexe de Fe34. Yannick Pelletier, enseignant de chimie, était responsable du projet.

Troisième prix : Marie-Claire Laflamme-Sanders, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Étude de l’évolution sociale du crime organisé italien new-yorkais de 1920 à 1940. Katerina Stravides, enseignante d’histoire, était responsable du projet.

 
Édition 1999
Responsable : Claudette Tabib, enseignante de mathématique au Collège Édouard-Montpetit

Premier prix : Daniel Brassard, du Collège Édouard-Montpetit, pour Utilisation de l’interférométrie pour l’étude de la provenance des indices de réfraction par l’observation de la relation entre l’indice de l’air et de sa densité.

Deuxième prix : Claudiane Ouellette-Plamondon, du Collège Édouard-Montpetit, pour La théorie des graphes comme fil conducteur au problème écologique du contrôle de la surface terrestre.

Troisième prix : Jean-Philippe Granger, du Collège André-Grasset, pour Programmation d’un PIC en vue d’aider les personnes handicapées à répondre au téléphone.

 
Édition 1998
Responsable : Claudette Tabib, enseignante de mathématique au Collège Édouard-Montpetit

Premier prix : Martin Bernier, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Étude des variations saisonnières des portraits phylogénétique et phénotypique de la flore bactérienne d’un réacteur de traitement secondaire de papetière par analyse moléculaire. Pierre Lhérault, enseignant de biologie, était responsable du projet.

Deuxième prix : Karine Peschard, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Les rébellions de 1837-1838 dans le Bas-Canada : bilan historiographique des années 1980. Katerina Stavrides, enseignante d’histoire, était responsable du projet.

Troisième prix ex æquo : Dominique Bérubé, du Petit Séminaire de Québec - Campus de l’Outaouais, pour Les codes de Hamming : un code correcteur. Line Raymond, enseignante de mathématique, était responsable du projet.

John Mammen, du Cégep de Trois-Rivières, pour Prédiction du pourcentage de porosité dans le AA-356. Franco Chiesa, enseignant de métallurgie, était responsable du projet.

Prix spécial : Étienne Gagnon, du Collège Édouard-Montpetit, pour Relation d’aide à la réussite scolaire : un modèle de tutorat entre des élèves du secondaire et du collégial. Guy Bédard, directeur des Services aux étudiants, était responsable du projet.

 
Édition 1997
Responsable : Gilles Raîche, conseiller pédagogique au Collège de l’Outaouais

Premier prix : Paul-Étienne Belloncik et Jean-François Lacasse, du Collège André-Grasset, pour Assemblage et contrôle d’un bras articulé avec un gant \"Power Glove\". René Cossette, enseignant de physique, était responsable du projet.

Deuxième prix ex æquo : Alexandre Debs, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour L’évolution des écarts de niveau de vie entre les pays développés et les pays en voie de développement les plus pauvres : étude comparative des méthodes de mesure.

Frédéric Laflamme, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Les bases de la révolution castriste à Cuba et l’orientation communiste des mutations politiques du pays dès les premiers mois de démocratico-bourgeoisie (1er janvier 1959 - 13 février 1960). Katerina Stavrides, enseignante d’histoire, était responsable du projet.

 
Édition 1996
Responsable : Gilles Raîche, conseiller pédagogique au Collège de l’Outaouais

Premier prix : Janine Mauzeroll, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Study of the effects of doped potassium and rubidium atoms on lattice and Tc value of C60 crystals.

Deuxième prix ex æquo : Mylène Dandavino et Mariane Roussy, du Collège André-Grasset, pour Influence des fréquences sur la diminution temporaire du seuil auditif.

Julie Chandler, du Collège Jean-de-Brébeuf, pour Le serment d’allégeance: élément déclencheur plutôt qu’élément clé de la déportation acadienne de 1755.
Katerina Stavrides, enseignante d’histoire, était responsable du projet.