Projets A258


A243  A244  A245  A246  A247  A248  A249  A250  A251  A252  A253  A254  A255  A256  A257  A258 A259  A260  A261  A262  A263  A264  A265  A266 










 
 
 
E-Stat
E-Stat

IPMSH • Projets


La réponse politique aux conséquences sociales du vieillissement de la population au Québec   

Daphne Ye et Sabrina Lelièvre Émond     
87e mise à jour opérée vendredi 12 octobre 2018 sur la section concepts

.

DESCRIPTION   

Nous entreprenons cette recherche dans un effort de conscientisation au sujet d'une réalité pressente qui semble éviter la une politique. Il est effectivement rare d'entendre parler dans les médias de la population vieillissante au Québec et des impacts négatifs qu'elle pourrait engendrer. Notons ici entre autre la baisse considérable de notre force de travail ainsi que notre marché de consommation. Ce phénomène est d'autant plus pressant pour nous, génération Y, les "milleniaux'', car nous devrons assumer les conséquences sociales des baby-boomers passant à la retraite. 

Pour ces raisons, visons à faire le portrait les impacts du vieillissement de la population et de l'inversement de la pyramide des âges sur la société québécoise actuelle. En effet, le nombre de personnes aînées au Québec doublera en moins de 25 ans alors que plus d'un million de baby boomers s'apprêtent à prendre la retraite.  Avec substantiellement moins de jeunes en âge d'entrer sur le marché du travail pour les succéder, il y a nécessité de réévaluer la structure politique et économique actuelle de l'État qui pourrait se montrer inapte à gérer la situation à venir. (Luc Godbout, 2006)

Les élections d'octobre 2018 représentent l'opportunité parfaite pour évaluer les intentions des divers partis politiques face à cette problématique, dans le but d'y faire valoir notre opinion. Pour ce faire, nous étudieront les programmes des majeurs partis québécois afin d'en ressortir leur plan d'action face au vieillissement. Il sera particulièrement pertinent d'évaluer les projets d'investissement dans les domaines de la santé et de l'éducation, ainsi que les mesures d'équilibre budgétaires, considérant l'affaiblissement du capital humain disponible. 



RECENSION DES ÉCRITS   

Ouvrage 1 : MERCIER, Lucie, À la retraite, re-traiter sa vie, Montréal, Les édition de l’Homme, 2000. 165 p. 

« À la retraite, re-traiter sa vie », est un livre qui a pour le sujet la retraite, dans ses multiples facettes. Cette monographie a pour objectif de permettre de comprendre la question du passage à la retraite dans une perspective de transformation du cycle de vie et le développement de la personne à toutes les étapes de la vie. Il sert à mieux se rendre compte des enjeux de la retraite.

Afin de comprendre le passage à la retraite et le développement de la personne, l’auteur propose sa vision de la retraite : les origines du phénomène, son parcours historique ainsi que ses expériences personnelles. La retraite est ensuite expliquée sous son aspect social : comment les personnes qui se retirent du marché du travail le vivent et les sentiments qui les habitent. Notamment, le fait que certaines personnes âgées vivent sentiment d’inutilité. Il démontre également comment les retraités ont l’occasion de renouveler l’interprétation de leur vie.

 Le livre présente aussi des expériences de vie subjective des retraités. Il cherche à conscientiser le lecteur de sa propre conception envers la retraite. Il nous fait même faire un exercice à savoir comment nous voyons la retraite, maintenant que nous en avons une meilleure connaissance. Paul et Hélène, les deux personnes âgées à l’étude, expliquent que le passé de chacun a une incidence sur sa vie actuelle, et continuent donc d’agir sur soi et autour de soi. Les aspects personnels et familiales sont aussi d’importants déterminateurs de notre propre façon d’envisager la retraite, autant face à l’adaptation, l’aménagement de l’espace et la prise de responsabilités par les proches.  Ceux-ci, notamment les enfants, parents et conjoints, ont un rôle important à jouer auprès des aînés. Ils sont en position de conseiller, d’héberger et d’adapter leurs soins au besoins spécifiques des personnes âgées de leur entourage. L’auteur veut faire comprendre que ce que ressentent les retraités varie d’une génération à l’autre, que la génération étant présentement sur le marché de travail ne vivra pas les mêmes expériences que ceux actuellement à la retraite. Pareillement, la définition du mot « retraite » évolue également au cours des années. À l’origine, ce terme faisait référence à des considérations économique tandis que aujourd’hui, le mot a une définition plus vaste.

Cette monographie s’avère inutile à notre projet de recherche car c’est un livre basé sur des expérience personnelle. Il est donc écrit d’un point de vue subjectif et aborde le sujet de la retraite à l’aide de témoignage. On y retrouve peu d’informations de valeur scientifique. Par exemple, il n’aborde rien sur des les lois encadrant la retraite ou bien sur son financement. Il s’agit d’un livre s’adressant directement à cette clientèle plus âgée.

 

Ouvrage 2:  GODBOUT, Luc, et al., Oser choisir Maintenant. Des pistes de solutions pour protéger les services publics et assurer l'équité entre les générations, Saint-Nicolas, Les Presses de l'Université Laval, 2007. 140 p. 

Le deuxième ouvrage choisi s’intitule « Oser choisir maintenant. Des pistes de solutions pour protéger les services publics et assurer l’équité entre les générations ». Cette monographie rédigée par une équipe de chercheurs universitaires dote d’un titre qui interpelle le lecteur à premier coup d’œil en misant sur l’urgence de la situation démographique au Québec.

L’auteur veut frapper comme d’un fouet son public avec la réalité pressente dont traite l’ouvrage. L’utilisation de multiples tableaux, de données empiriques et de tendances évolutives dans le temps présentent les de manière irréfutable. Ce livre vise un très vaste public. Il s’adresse à tout citoyen québécois âgé de 15 à 65 ans qui devront vivre et compenser avec les conséquences du déséquilibre démographique. Il pousse à réfléchir sur l’importance de nos choix personnels dans le but de gérer les finances publiques de manière équitable pour les générations future, en plus d’envisager des solutions viables pour nos institutions publiques. Ce faisant, il démontre de manière effective le besoin immédiat de passer à l’action en tant que société.

Il fait un portrait statistique très complet des conséquences du renversement actuel de la pyramide des âges en présentant des données issues de plusieurs domaines de connaissance afin d’amener le lecteur à comprendre que l’ampleur des répercussions se fera sentir sur l’ensemble de la société. Puisant de multiples sources officielles, ce livre présente des statistiques économiques tels que l’évolution de la charge fiscale, la distribution des fonds publics, les déficits étatiques et l’évolution du PIB. Il relève de plus des données tirées de la sociologie, de la politique et de la médecine pour compléter le portrait. L’ouvrage explore comment chaque génération doit prendre ses responsabilités afin de ne pas léguer son déficit fiscal à la prochaine. Il présente la piètre situation économique au Québec, auquel se rajoutera un ralentissement prévisible de l’économie. C’est-à-dire que la proportion vieillissante de la population accroîtra considérablement la charge sur le système de santé et les services publics, d’où un grand besoin de réévaluer nos besoins en tant que société. Dû à la baisse de la population active, effet directement associé au vieillissement, il y aura progressivement moins de gens sur le marché du travail et de plus en plus à la retraite. Il faudrait investiguer en profondeur dans les finances publiques pour trouver un équilibre à cet effet. L’auteur affirme que c’est notre devoir en tant que société de ne pas léguer cette énorme charge fiscale et un endettement public faramineux à la génération future.

Cet ouvrage sera d’une immense utilité à notre recherche car il contient une quantité importante d’information de sources gouvernementales. Il est riche en tableaux de tous genre, desquels nous pouvons extraire directement les données empiriques nécessaires. Cela se prête d’autant bien à notre sujet d’étude, dont une partie importante s’agira de décomposer et d’analyser ces données à des fins de comparaison.         

 

En résumé

Les monographies consultés dans le cadre de notre recherche sont d'approches très variées. Nous pouvons en conclure que c'est un sujet bien bien documenté. Cela nous permet un vaste répertoire d'information sur la situation démographique, économique et politique québécoise ainsi qu'une base de comparaison entre l'approche québécoise et celle des autres cultures

Beaucoup d'ouvrages décrivent les soins apportés aux aînés, selon les sociétés spécifiques. Au Québec, on privilégie les résidences privées, les hospices et soins hospitaliers à long-terme. Cela fait contraste à la majorité des cultures étudiées, chez lesquelles ce sont la famille, les proches, et surtout les enfants des aînés qui veillent à leurs derniers jours.

Pour ce qui en est des ouvrages portant sur la société québécoise, la plupart se concentrent sur la retraite. Ils misent davantage sur l'importance d'améliorer les soins à long-termes présentement offerts, plutôt que les répercussions du phénomène sur l'ensemble de la société. Les ouvrages présentant des données empiriques illustrent bien le phénomène, mais ne proposent pas pour autant de solutions concrètes et réalisable à long terme, compte tenu de la situation réelle de notre gouvernement.

PROBLÉMATIQUE   

Le thème de notre recherche sera donc de cerner les défis spécifiques que posent le vieillissement de la population à la société actuelle québécoise. Il s'agira par la suite d'évaluer les projets offerts par divers partis politiques en réponse à cette problématique.

Notons que ce sujet a rarement fait surface durant la course électorale provinciale, ce qui est source d’inquiétude puisque représente une réalité à laquelle nous faisons inévitablement face. Il n’a été mentionné nulle part dans les débats la nécessité d’entreprendre des changements majeurs dans la société afin de pouvoir maintenir le rythme économique et les services publics, malgré les études qui ont été menées. Nous jugeons que les québécois doivent avoir accès à de l’information éclairée à ce sujet afin d’être en mesure de de se préparer adéquatement aux changements sociaux à venir. 

 

Nous posons donc, à ce sujet, la question de recherche suivante :

« Est-ce que les partis politiques québécois proposent des mesures efficaces pour faire face aux conséquences sociales engendrées par le vieillissement de la population? »


Nous proposons que les solutions proposées par les partis politiques lors des élections provinciales de 2018 soient insuffisantes pour faire face aux conséquences sociales engendrés par le vieillissement démographique au Québec. La baisse du taux d’emploi dû aux baby-boomers accédant à la retraite serait trop importante pour s’équilibrer de manière naturelle et nécessiterait un réinvestissement des fonds publics.

DESCRIPTION DES CONCEPTS   

VIEILLISSEMENT DÉMOGRAPHIQUE

On entend par vieillissement démographique la situation dans laquelle se trouve une société dont l'âge moyen ou le pourcentage de personnes âgées dans la population croît par rapport à son taux de natalité. Pour être plus précis, c'est l'augmentation de la proportion de personnes âgées dans une population, en raison de la diminution de la fécondité et de la mortalité.

RETRAITE

On utilise ici le terme dans son sens socio-économique, dans le contexte de la situation spécifique au Québec. La retraite étant le passage d’un individu de la population active à l’état de dépendance de l’État, lorsqu’il cesse ses fonctions professionnelles. Il cesse donc de contribuer activement à la société et bénéficiera dorénavant de pensions de l’État.


GÉNÉRATIONS



BABY-BOOMERS

On entend par ici la génération née entre 1946-1965.

Suite à la Deuxième guerre mondiale, on enregistre une hausse de natalité partout dans le monde. Au Canada seulement, on enregistre 8.2 millions de naissances durant cette période d’une vingtaine d’années. Le taux de natalité s’élève à 3.7 enfants par femme, comparativement aux 1.7 enregistrés habituellement. Selon un recensement national de 2011, 29% de la population canadienne totale fait partie de cette génération vieillissante, qui se situe actuellement entre 53 et 72 ans. (Statistiques Canada) 

TAUX D’ACTIVITÉ

Représente la proportion de population âgé entre 15 et 65 ans et qui est en état de travailler, occupant un emploi ou étant au chômage.

TAUX D’EMPLOI

Représente la proportion de la population en âge et en état de travailler qui occupe un emploi rénuméré.

FONDS PUBLICS

On fait référence à l'ensemble des sommes d'argent qui appartiennent à l'État et qui sont soumises aux règles de la comptabilité publique. Ceux-ci sont habituelles prélevés par imposition incluent donc toutes sommes alloués aux services public tels que l'éducation et la santé.

PARTI POLITIQUE

On comprend par parti politique une organisation de citoyens qui cherche à obtenir ou exercer le pouvoir sur un territoire donné, en défendant des idées liées par une philosophie directrice et définies par un programme politique.

Conséquences sociales

Entendons par conséquences sociales toutes les répercussions causés par un phénomène précis qui affectent l'ensemble de la société et ses institutions.


PLAN   

1. Portrait actuel des conséquences sociales au Québec

1.1 Charge économique

Portrait des finances publiques en illustrant illustrer l’évolution des statistiques économiques au fil du temps à des fins comparatives.

Enquête sur le Fonds des Générations et la gestion équitable de la dette publique.

1.2 Portrait démographique

Illustrer les effets du renversement de la pyramide des âges à l’aide de mesures de population tels que les taux d’activité et d’emploi.

1.3 Conflit de valeurs

Associer le phénomène du délaissement de nos vieux comme étant un reflet de l'individualisme occidental.

Faire un portrait comparatif de l'attitude envers les aînés dans les autres cultures à travers le monde.

 

2. Solutions concrètes proposées par les partis politiques en 2018

2.1 Parti Libéral du Québec

Programme et cadre financier de notre ancien gouvernement

2.2 Québec Solidaire

Programme et cadre financier proposés

2.3 Coalition Avenir Québec

Programme et cadre financier de notre nouveau gouvernement

Priorité mise sur la génération des baby-boomers

 



Le logiciel Projet est la propriété de Gilles Laporte et du cégep du Vieux Montréal. Toute adaptation ou reproduction du matériel qui y est diffusé est interdite sans le consentement écrit des auteurs et du responsable du portail. Gilles Laporte et CVM © 2010.